Ce qu'il me reste de framboises | #cematindansmonjardin

Mis à jour : mars 19

Après s’être empiffrés des petits fruits du jardin, les écureuils et les oiseaux m’ont laissé assez de framboises et deux groseilles (tu les vois ?) pour faire un smoothie.


Je laisse les animaux de mon jardin manger une (un peu trop grosse !) partie de ma récolte, c’est ma façon de ne pas oublier que même si je suis propriétaire de ce jardin, je ne suis en vérité que locataire de cette terre car tout ne fait que passer.

Demain quand j'aurai plus de temps, d’argent, de reconnaissance, d’amour… je ferai ceci ou cela. Notre mental est une fabrique à désirs et à illusions. Demain ne viendra peut-être jamais. Tendre vers un futur "supposé meilleur" nous empêche de vivre pleinement le présent or la vie n’existe que dans le présent, nulle part ailleurs.


La vie passe vite. C’est tout de suite qu’il faut vivre, c'est tout de suite qu'il faut rendre son présent "meilleur", demain c'est déjà trop tard.


Avoir conscience de sa finitude et l'embrasser pleinement aide à mieux vivre ici et maintenant, au coeur de la vie même.


- Claire Armange


#cematindansmonjardin #impermanence #icietmaintenant #spiritualité #clairearmangeblog

locatairesdelaterre #pailleréutilisable #pronature

28 vues

© Claire Armange  -  claire.armange@gmail.com